13 juil. 2017

Las Palmas

 photo 1-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsrongkn6n.jpg Nous n'avons passé que 48h à Tulum. Je reviendrai plus en détails sur les bonnes adresses et mes ressentis.
Ici nous passions donc nos dernières heures avant de reprendre la route et terminer notre séjour à Isla Mujeres. 1/2 journée à peine, boutiques de souvenirs et petit-déjeuner compris. Nous nous étions alors levés tôt pour profiter de chaque instant. L'avantage de ces destinations nouvelles et excitantes est que l'on vit avec le soleil et qu'on n'aime jamais autant se lever tôt.
Nous étions même allées courir le matin; 5kms pénibles, douloureux, inefficaces. Si la ville est ultra-plate, elle est ultra-chaude aussi et même à 08h du matin à peine, le mercure explose rendant -presque- toute activité sportive impossible.
On a donc enfourché notre vélo (finalement l'activité sportive de la ville) et pris la piste direction la plage.
Il y a peu de plages publiques à Tulum et la destination veut surtout qu'on passe la journée dans des complexes superbes où le confort et le service sont les maîtres-mots. A mon avis, ça vaut surtout le coup quand on cherche à se reposer, chiler et ne rien faire.
J'aime les vacances et séjours actifs et si j'aime me dorer la pilule, il n'y a rien que j'aime plus que cavaler et explorer en voyage. 

Nous avions donc posé nos vélos et nos serviettes à Las Palmas, plage publique, qui si elle n'a pas de transat individuel offre toute la magie de la mer des Caraïbes...
 photo 2-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsyvi39sim.jpg  photo 3-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsehaij9xy.jpg  photo 4-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zps533lapyx.jpg  photo 5-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpslpxanmjr.jpg  photo 6-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsyepp05eq.jpg  photo 7-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsm4jmvpov.jpg  photo 8-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsh1ocpkcm.jpg  photo 16-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpstibicbhu.jpg  photo 10-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsvlctnqy3.jpg  photo 11-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpspm0suqfh.jpg  photo 12-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpshatqagiw.jpg  photo 13-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpswwshi6pc.jpg  photo 14-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsailih9nn.jpg  photo 15-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsoddpia1l.jpg  photo 9-Mezzanine hotel tulum plage robe longue zara liberty_zpsvk0epmot.jpg
- Robe Zara, Sandales cuir, New Look - Collier Missoma - Boucles d'oreilles, Mango -

10 juil. 2017

Mexique #2, Bacalar, II

 photo 1-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017_zpsqk1snnz7.jpg On reste à Bacalar mais sans l'article fleuve sur cette délicieuse ville.
Place aux photos de look avec cette blouse qui correspondait tellement à cette destination : fluide, légère, facile et tellement agréable au quotidien. Elle est signée Leon & Harper comme presque toutes mes plus jolies pièces de ce voyage et se suffit à un vieux short en jean maladroitement coupé.
Less is mieux !
 photo 2-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017_zpsztmynqqu.jpg  photo 3-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017_zpshso1rtzg.jpg  photo 4-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpsurpgk2qv.jpg  photo 5-bacalar mexique lulu la bruja_zps8x7yggqj.jpg  photo 6-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpspk3kuyaw.jpg  photo 7-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zps9ruihiqm.jpg  photo 9-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpscayulhoj.jpg  photo 8-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpsbuut3ams.jpg  photo 10-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpsp6bkfdfw.jpg  photo 11-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017_zpsclqi5si6.jpg  photo 12-blouse leon  harper chandelle printemps ete 2017._zpsjrcvncq8.jpg
- Chemise Chandelle, Leon & Harper (soldée en ce moment) - Short Levis Vintage - Birkenstock Madrid - 
- Cheveux et teint dans leur plus grand naturel - grosse piqure de bête à l'arrière de la cuisse gauche, à déterminer -




9 juil. 2017

Mexique #2, Bacalar, I

 photo 1-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsjkw8uens.jpg
Je fais une ellipse dans mon récit de voyage et saute une destination que j'ai pourtant profondément aimée sur laquelle je reviendrai plus tard.
Mais j'avais tellement envie de vous parler de Bacalar, coup de coeur numéro 2 de notre voyage.
Bacalar est en fait sans doute mon meilleur souvenir du voyage.
Ce n'était pourtant pas sur notre itinéraire de départ.
On l'avait annoté quelque part, en disant on verra. Et puis, nous avons en quelques jours coché la to-do des destinations; nous avions du temps pour une nouvelle étape.
On a pris la route la nuit, il y a 600kms depuis Merida. Il y a des bus plus ou moins rapides, nous étions dans le très rapide et nous sommes donc arrivées en plein milieu de la nuit. Il était 5h, un dimanche matin et il faisait un noir complet. Evidemment nous n'avions rien réservé nous contentant comme à chaque fois de noter 2-3 adresses intéressantes.
La ville nous a alors paru un poil hostile (et le chauffeur de bus totalement inquiétant au moment de nous donner nos valises : "cuidado, est muy peligroso" = faites attention, c'est dangereux par ici) (ndlr: Pas bienvenue à Bacalar; je veux faire demi-tour et élire domicile dans le bus trop climatisé quitte à être sous antihistaminique pour le restant de ma vie).
Le jour a chassé ces aprioris, nous révélant un lieu à la végétation dense et à l'eau turquoise accueillantes.
 photo 2-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsmphkia3i.jpg  photo 3-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps8fyryrp7.jpg  photo 4-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsk2h7bheu.jpg  photo 5-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps2yd94km0.jpg  photo 6-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps31152mby.jpg  photo 7-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsael6hsaa.jpg  photo 8-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpspocjhqhd.jpg  photo 9-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsxvgnj8t1.jpg  photo 10-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps0uy3m1zd.jpg  photo 11-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsta0cx76a.jpg  photo 12_bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsd2jca3io.jpg  photo 13-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps9kyp2lbx.jpg  photo 14-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps73pen7vj.jpg
Il n'y a pas grand chose à faire à Bacalar (la ville compte un peu plus de 11 000 habitants). Son centre est tout petit mais rassemble pourtant plusieurs restaurants à la décoration digne des adresses les plus branchées d'Abbot Kinney à Los Angeles ou de notre marais national et autres boutiques de créateurs.
Elle me fait penser un peu à Formentera à Ibiza, sauvage, déconnectée, tranquille. 
Bacalar c'est tout ça en effet. C'est une ville bohème où un sentiment de liberté profond se dégage. 
Les gens marchent pieds-nus, les menus veggies s'accompagnent de jus ultra-frais, les robes sont encore plus légères, les looks improbables, variés, un tantinet 'hippies'... comme si chacun pouvait être la personne qu'il voulait être à Bacalar.
Notre logement et nos voisins étaient tous dans ce même esprit.
Je me demande toujours qui de l'oeuf ou la poule; est-ce le lieu qui rend les gens si paisibles et naturels ou est-ce parce que les gens aiment la simplicité, le calme qu'ils s'y rendent ?
 photo 15-bacalar mexique quintana roo lulu la bruja posada_zps9hmxyj0k.jpg  photo 16-bacalar mexique quintana roo lulu la bruja posada_zpsoiv107ls.jpg  photo 17-bacalar mexique quintana roo lulu la bruja posada_zpsxnjf8oxx.jpg  photo 18-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps5ptnth8j.jpg  photo 19-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpshsl4f1c8.jpg  photo 20-robe ete heimstone Bacalar mexique_zps9a9xewd9.jpg  photo 20-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsvqogskon.jpg  photo 21-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpswuovhqqa.jpg  photo 22-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsj6wqet18.jpg  photo 23-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsgubittx9.jpg Sur les conseils de Violaine, nous avons posé nos valises chez Lulu La Bruja, une auberge atypique mais comme on aimerait en croiser tout le temps. 1 seule douche et 1 seul toilette pour tout l'établissement, 1 box internet capricieuse, des cabanes rudimentaires mais terriblement attirantes face au lac, des hamacs suspendus qui appellent à la farniente, des menus et snacks healthy et fait maison toute la journée et pour lesquels les gens se déplacent de toute la ville (c'est peut-être ici que nous avons le mieux mangé de tout le séjour), des canoés pour les plus aventureux, des cours de yoga aussi pour qui veut. 
Tout le lieu crie sérénité et convivialité. Le temps se suspend par ici. 
On a envie de tomber amoureux à Bacalar, de se détacher des contraintes, des réflexes du quotidien, de choisir cette vie, déconnectée un peu de la réalité, de la mienne en tout cas. 
Nos 48h prévues se sont alors transformées en 72h qu'on a voulu faire durer encore et encore profitant de ne rien faire ou presque, errant d'un hamac à un autre, d'un couchage à un autre, profitant du temps qui passe, tout simplement. Le plus simple devenant l'extraordinaire. Quel luxe dans nos quotidien sur-agités, sur-connectés. On a quitté Lulu la bruja, l'esprit léger, les yeux plein de larmes, et le coeur et la tête remplis de souvenirs et d'une certaine forme de gratitude aussi; celle d'avoir saisi à pleine mains, ne serait-ce que 72h, la magie Lulu La Bruja.  photo 24-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpskjnbd8po.jpg  photo 25-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps4hppzbz1.jpg  photo 26-lulu la bruja bacalar mexique food adresse_zpsosdjnmmb.jpg  photo 26-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsjzp6bmq9.jpg  photo 27-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsyarc6qva.jpg  photo 27-robe ozzie realisation par mexique bacalar_zpshayi6tet.jpg  photo 28-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsqkmiromw.jpg  photo 28-1-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpssna1gfua.jpg  photo 29-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsty2lmn5d.jpg  photo 30-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsrfv731wo.jpg  photo 31-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps5tjzt0sm.jpg  photo 32-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpske8cfbdp.jpg  photo 33-bacalar mexique lulu la bruja posada_zps16mra0zn.jpg  photo 34-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsqu6tgpgs.jpg  photo 35-robe realisation par ozzie Mexique Bacalar_zpskbu2msc8.jpg  photo 36-mexique sac adresses glacier_zpshgi6qgfk.jpg  photo 37-Robe ozzie realisation par mexique_zpsbyqdwijt.jpg  photo 38-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsdiseobmc.jpg  photo 39-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsmscbty7r.jpg  photo 40-bacalar mexique lulu la bruja posada_zpsziswbtu7.jpg
- Robe Heimstone (old) et Realisation Par, modèle Ozie- Sandales New Look - Sac acheté à Merida -



*** BONNES ADRESSES ET INFOS PRATIQUES *** 
- Glacier Annie Delicias, à l'angle de la place principale, les variétés de parfums sont infinies et infiniment délicieuses. C'est naturel et fait maison. Bref, on adore !
- Restaurant Playita, il n'y a pas beaucoup de restaurants à Bacalar. Celui-ci malgré son nom façon station balnéaire révèle en fait un lieu charmant où l'on peut déjeuner et dîner à la lumière des lampions accrochés dans les arbres face au lac. Cocktails sophistiqués, desserts très french touch et ceviche ultra-frais, c'est l'adresse un peu plus haut de gamme mais néanmoins incontournable de la ville.
- Lula La Bruja, bien entendu, à la fois auberge, restaurant, point de rdv de la ville et d'ailleurs. Fait de bric et de broc et de beaucoup d'amour aussi. Le secret du bonheur.

- Pour y aller: bus depuis Merida (440 pesos soit un peu plus de 20€) ou depuis Tulum (220 pesos soit environ 10€).