Pages

18.4.14

J'irai apprécier Venice Beach

 photo 1-VeniceBeach_losAngeles_zps05e51224.jpg Il y a quelque chose de particulier à Venice Beach, certainement son empreinte si caractéristique représentée des millions de fois à travers nos écrans. Sa réalité est à la fois décevante et excitante.
Je suis arrivée à 20h à Los Angeles, l'appartement des copains était proche de Venice Beach, une histoire de "on doit récupérer une copine qui loge près du skate park de Venice", je l'ai découverte en pleine nuit. 
Si ce ne sont ces lettres presque aussi mythiques que le Hollywood placé sur les hauteurs de la ville, on était bien loin de l'image de carte postale que j'avais en tête. 
Mais c'est vraiment lorsque j'ai vu Venice Beach de jour que j'ai pris conscience de l'endroit emblématique où je me trouvais. C'est étrange comme ce tout petit espace qui court sur à peine quelques kilomètres, peut si bien rassembler Los Angeles.
Une énergie folle se dégage de Venice Beach. Les touristes se mêlent aux locaux qui sont là pour faire leur jogging, se balader en cruiser ou skater jusqu'à Santa Monica au bout de la promenade, quand ce n'est pas carrément pour dévaler l'immense Skate Park à côté de l'océan. Il y a évidemment quelques surfeurs qui traversent les rues planches sous le bras et ces 4x4 jaunes au look d'Alerte Malibu qui marquent leur chemin jusqu'aux cabines en bois des sauveteurs. Et partout, ces palmiers, cette lumière éblouissante la journée qui laisse place aux couleurs ahurissantes au coucher du soleil. 
A la fois incontournable et pourtant presque sans intérêt lorsqu'on y est, c'est je crois, ce qui m'a plu : se tenir là, pour le plaisir d'y être et se contenter de regarder ce qui se trouve autour de soi. 
 photo 2-VeniceBeach_losAngeles_zps1d29a69c.jpg  photo 3-VeniceBeach_losAngeles_zpse92bb9bb.jpg  photo 4-VeniceBeach_losAngeles_zps547164a4.jpg  photo 5-VeniceBeach_losAngeles_zpsd9c3b094.jpg  photo 6-VeniceBeach_losAngeles_zps3c587b1e.jpg  photo 7-VeniceBeach_losAngeles_zpsd9db7a76.jpg  photo 8-VeniceBeach_losAngeles_zps399c3d93.jpg  photo 10-VeniceBeach_losAngeles_zpsb3558107.jpg  photo 9-VeniceBeach_losAngeles_zpsb95861d6.jpg  photo IMG_0314copie_zpsa7150d8a.jpg  photo 11-VeniceBeach_losAngeles_zpsd165df24.jpg  photo 12-VeniceBeach_losAngeles_zps47a81506.jpg  photo 13-VeniceBeach_losAngeles_zpsf022c8a3.jpg  photo 14-VeniceBeach_losAngeles_zps8e906a5f.jpg  photo 15-VeniceBeach_losAngeles_zpse0ca05bc.jpg  photo 16-VeniceBeach_losAngeles_zps1ad93425.jpg
Un conseil : Évitez d'y aller la nuit où le quartier n'est pas très bien fréquenté

Bonne adresses : Allez prendre un petit-dej en choisissant des bananas pancakes au Sidewalk Café et allez déjeuner un smoothie avec des wraps bios à prendre à emporter dans ce petit restau bio dont je ne me souviens plus du nom situé à l'angle du Sidewalk Café sur Westimenter Avenue à côté du Zelda's Corner. 

15.4.14

Art District

 photo 1-LosAngeles_ArtDistrict_zpsd7100ce9.jpg
Los Angeles n'est pas ce qu'on appelle une ville de musées mais je ne dirais pas pour autant qu'elle n'est pas une ville culturelle. Certes, il n'y a pas de grands monuments historiques comme la France ou même New York peuvent accueillir mais pourtant...
Los Angeles c'est une sorte de musée à ciel ouvert où il faut ouvrir grand les yeux à chaque rue, lever le regard, le perdre sur le sol que l'on foule ou fixer un mur que l'on croise. Sans parler des looks des Californiens, si libérés, créatifs et qui constituent selon moi, une forme de culture à part entière.
Il y a toutefois un quartier de la ville qui concentre encore d'avantage ce dynamisme culturel : art district... qui porte bien son nom. Situé à l'est de Downtown LA, ce quartier accueille les artistes de la ville et réunit de nombreuses galeries.
Où que vous marchiez dans ce quartier, vous serez surpris par d'énormes fresques recouvrant de larges pans de murs, découvrirez de petites galeries dans un passage, vous assoirez dans un café exposant les oeuvres d'un jeune artiste local. Bref, un passage incontournable de la ville où je vous conseille de passer quelques heures (et d'aller pendre un petit-déjeuner/déjeuner/goûter ou le mot qui implique manger, chez Yogurtland - ok, même si il y en a à peu près partout dans la ville).
 photo 2-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zpsfb6033c3.jpg  photo 3-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps054886ef.jpg  photo 4-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps2893e50b.jpg  photo 5-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps72cd9562.jpg  photo 6-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps494ec4e5.jpg  photo 7-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps156136d8.jpg  photo LosAngeles_ArtDistrict_Graffiti_zps5c963c7e.jpg  photo 8-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zpsc554acd1.jpg  photo 9-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zpse8782b91.jpg  photo 10-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps55c8dcbe.jpg  photo 11-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zpsf2b50db4.jpg  photo 12-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps80f01ca4.jpg  photo 14-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zpsd3afbe4c.jpg  photo 13-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps7ab44a80.jpg  photo 15-LosAngeles_ArtDistrict_hispters_graffiti_tag_zps0826b849.jpg

10.4.14

He loves me, He loves me not

 photo 1-Venice_Beach_LosAngeles_VansSlip-on_zps0dcb645f.jpg
J'avais repéré ces slip-on de Vans lors de la présentation presse en octobre dernier. Love at first sight pour ce modèle exclusif romantique. Je les ai trouvées à Huntington Beach à Los Angeles, dans l'un des nombreux surf shop de la ville : 45 dollars, je n'ai pas hésité.
Aussitôt achetées, aussitôt portées pour explorer la ville (et m'exploser le pied en skate quelques jours plus tard mais c'est une autre histoire), ici à Venice Beach, là où l'explosion de mon pied a d'ailleurs eu lieu (on y revient donc à cette autre histoire).
Bref, le pied va mieux et j'aime toujours autant ce modèle. 
Tout est bien qui finit bien donc.
 photo 2-VeniceBeach_LosAngeles_zps9526c399.jpg  photo 4-VeniceBeach_LA_VestecuirZara_zps5f420de2.jpg  photo 5-VeniceBeach_LA_Saccuir_zps8893eddd.jpg  photo 7-VeniceBeach_LosAngeles_plage_zps0f30c827.jpg  photo 6-VeniceBeach_LosAngeles_VestecuirZara_zps2bfff8f5.jpg  photo 8-VeniceBeach_losAngeles_shortlevisvintage_zpsb0afd0b9.jpg  photo 9-VeniceBeach_LosAngeles_ielifornoe_zpsb08ffb32.jpg  photo 3-Slip-on_Vans_daisy_LosAngeles_zps3f57d1f8.jpg
- Short en jean Levis Vintage - Tee-shirt Gap - Perfecto Zara - Chapeau Vintage - Sac cuir acheté en Argentine - Slip-On Vans (disponibles sur le shop de Vans, prendre sa pointure habituelle)-  Cheveux, à couper vite - 

7.4.14

1 journée à San Clemente

 photo 1-sanclemente-californie-Trestles_surf_zps87f22f6b.jpg À San Clemente, on voit les étoiles. Distinctement. Avec tout ce que Los Angeles a à montrer, les étoiles pourtant, ne brillent pas. 
À San Clemente, elles sont belles et lumineuses. Cette nuit là, il y avait aussi une lune de bande dessinée : un croissant large et souriant. 
Située à environ 1h30 de Venice Beach, à parfaite distance entre San Diego et Los Angeles, San Clemente est une petite ville mignonne comme la côte Californienne semble offrir régulièrement. 
On n'avait pas beaucoup de temps, à peine 24h, alors on a pris la route tôt le matin mais pourtant déjà trop tard : le surf n'attend pas qu'on nous répétait sur le chemin. On avait enfilé ce qui nous passait sous la main, les yeux encore un peu fermés. Sur place, on a fini de se réveiller à renfort de larges tasse de café pour les uns, de chaï thé pour les autres. Il était enfin temps de partir affronter les quelques vagues qui déroulaient ce jour là. 
Peu concernées par les clichés, pendant que les garçons surfaient, nous les filles, on dormait sur le sable. Déjeuner green, frozen yogurt, farniente, goûter de crêpes, surf à la télé, surf dans l'eau encore un peu face au coucher de soleil, ce spectacle quotidien qui nous a tous laissés ébahis avant de nouveaux ébahissements devant le crumble cuisiné quelques heures plus tôt par le chef Chris
Les journées filent sans jamais se ressembler ici en Californie. 
 photo 2-Cafe_californie_zpsc440fe1d.jpg  photo 3-protest-maillotbain_zps663a7507.jpg  photo 3-sanclemente-californie-Trestles_surf_zpsed5e34a9.jpg  photo 4-sanclemente-californie-Trestles_surf_zps6282e8e4.jpg  photo 5-Sanclemente-californie-Trestles_surf_zpse5fe1336.jpg  photo Bikenstock-arizona-eacuteteacute_zps9992630d.jpg  photo protest-eacuteteacute-sac_zpsb7c264ff.jpg  photo 6-sanclemente-californie-Trestles_surf_zps6f5eec53.jpg  photo 7-Sanclemente-californie-Trestles_surf_zps3aa64215.jpg  photo 9-SanClemente_Californie_palmiers_zpsb876d230.jpg  photo 10-SanClemente_Califonie_trestles_zps673d40b2.jpg  photo 16-SanClemente_logement_Californie_zpsd625a75e.jpg  photo 11-SanClemente_crecircpes_zpsb1f66344.jpg  photo 18-San-Clemente_logement_zpsde6e3af7.jpg  photo 17-San-Clemente_maison_zps667d8bab.jpg  photo 15-SanClemente_sunset_californie_zpsd015a24d.jpg  photo 19-SanClemente-sunset_zps54564033.jpg  photo 20-SanClemente_sunset_zps90fa17d1.jpg  photo 21-Crumble_recette_fruitsrouges_zps781fe68c.jpg  photo 22-crumble_fruitsrouges_zpsc54e6f6a.jpg  photo 23-sanclemente_californie_sunset_zpsbec063ad.jpg
- Bikenstock Arizona - Tahiti Shopper Bag, Protest - Maillot de bain CAP triangle, Protest - Lunettes de soleil Harvest, Karen Walker via Mister Spex