28 févr. 2012

L'air de la Bretagne


Photobucket

J'adore Paris. Vraiment. J'aime son rythme. son agitation. J'aime ce qu'on n'y trouve pas chez moi, en Bretagne. 
Mais depuis que j'y suis, je crois que je la Bretagne ne m'a jamais autant manquée.
Tout ce que je pouvais rejeter avant, le manque d'activités, le trop plein de calme me sont nécessaires aujourd'hui.
La mer surtout, qui m'apaise, me procure un sentiment d'évasion alors qu'elle a été devant mes yeux toute mon enfance, mon adolescence et même plus. 
Je crois que c'est aussi ça grandir: découvrir le beau dans des moments simples et commencer à trouver du plaisir dans le paisible...

Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Guidel plage, Morbihan (56)

13 commentaires:

  1. ah mais quel synchronisme, j'ai fait un article bretonnant assez similaire hier.. c'est un signe malvinette, faut qu'on y retourne :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est quoi ? un club pour me faire pleurer ? une machination ? une conspiration ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pleure aussi de ne pas y être allée depuis 100 ans ;)

      Supprimer
  3. Merci à toi et Marinette pour vos deux articles effectivement très raccords et superbes.
    La Bretagne est tellement belle ♡

    Bisou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour cet adorable commentaire :)

      Supprimer
  4. Je comprends très bien ton ressenti car j'éprouve la même chose!
    Parole de Bretonne

    RépondreSupprimer
  5. Ah Guidel, et sa magnifique plage (: J'aime m'y doré la pilule l'été ! J'aime la Bretagne, ma région d'adoption.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette partie du Morbihan est si belle. Vivement cet été pour le dorage de pilule ^^

      Supprimer
  6. C'est la vie, les week end à la mer.
    Je veux y retourner.

    RépondreSupprimer
  7. Nous partageons le même coin Bretagne sauf que mon chemin est inverse au tien. Je m'y suis installée il y a seulement quelques mois et je me sens mieux que n'importe où ailleurs.

    RépondreSupprimer